nouveau blog

Un nouveau blog pour un nouveau cri…

http://joell1961.unblog.fr/

 

 

 

et oui !

lettre fou

Je suis un hurlement en dedans

pas un mot, pas un son ne sort de ma bouche

pas le plus petit cris ne trahit ma folie

je reste là assis

je souris

et pourtant, tout à l’intérieur

je ne suis pas dévorée par une petite lueur,

mais bien par un volcan

par un brasier étincelant

je souris, assis

si je bouge j’explose,

c’est certain

il me reste si peu de vie

si peu d’énergie

qui ne soit pas tourné vers la destruction

de ce corps qui m’étouffe

 

Pourquoi m’a-t-on coller ce corps là !

Moi je voulais être un papillon,

ou mieux encore une panthère

Ils ont oublié de me demander mon avis !

 

Tous des tyrans

tous des idiots

qui ne voient même pas l’essentiel

ils parlent à mon enveloppe

mais moi je n’y habite plus

il y fait trop chaud

moi je suis parti

je suis ailleurs

je ne suis pas là

je ne sais même plus où je suis

mais eux aussi

ne comprennent rien de ce que je vis

ils ne savent pas du tout qui je suis

comment pourrait-il m’aider !

 

Ils me regardent

ils ne me voient pas

ils me parlent

mais disent de telles idioties !

Ils parlent de dormir, de manger, de venir…

les cons, moi je cherche la source

si ils me parlaient de la source, alors là je répondrais !

Mais ils ne disent que des banalités pour me piéger

pour m’empêcher de trouver la source !

Ils veulent sûrement se la garder juste pour eux !

Un genre de source privée

oui moi qui en suit privé je brûle

je flambe, je crame je hurle

en dedans je ne vis pas

j’essaye juste de ne pas mourir

pas tout de suite

il me faut trouver la source

il faut que j’ai l’eau

l’eau

parce que moi

si je trouve l’eau

alors mes larmes

en coulant

pourront apaiser le volcan…

si seulement je pouvais pleurer…

je ne connais plus le chemin qui conduit à ma tristesse,

il est bouché par de gros rochers de lave

il est perdu

comme moi

et moi je cherche un passage

pour ne pas m’éteindre

pour ne pas me faire dévorer par ces flammes

parce que j’ai peur,

peur du feu

peur de la nuit,

peur que cela ne soit jamais finit

peur de brûler toujours

 

pfff écrire… et publier…

Le livre pfff écrire... et publier... dans L'être et l'écrire

 

Le livre  dans L'être et l'écrire

 

Acheter

nouveau blog

j’ai passé pas mal de temps à écrire par rapport à ma maladie

puis j’ai écrit un livre, puis un autre, et encore un autre…

j’ai déménagée, j’ai pris ma retraite…

tellement de choses changent et évoluent

je viens de créer un nouveau blog, pour mes délires quotidiens…

au plaisir de vous y croiser…

et merci à vous tous

http://delphiloveross.unblog.fr
 

 dans Lettre à ne pas divagalamer

lettre aux « mal aimés »

Petite recette pour tous les « mal aimés » de 2011

Je propose à tous ceux qui se sentent « mal aimé » de se demander (avant de se laisser envahir par ce sentiment poisseux calimérisant) de noter très précisément et le plus objectivement possible :

1) Toutes les choses que j’ai fais en direction du bien être des autres (=  le collectif dans lequel je vis, visant le groupe familial proche) – Qu’ai-je fais pour le bien du collective (comme par exemple les tâches ménagères, les courses, le repas, etc) depuis une heure, ce matin, hier, cette semaine, durant le mois écoulée ?

2) Toutes les choses que j’ai fais pour satisfaire le besoin de quelqu’un d’autre, aujourd’hui, hier, la semaine dernière, le mois dernier… (Choses qu’on devait faire – sans y être directement obligé non plus – comme aider les enfants à faire leurs devoirs, conduire la voisine à la poste, offrir un café au facteur gelé…) ?

3) Toutes les choses que j’ai fais pour faire plaisir à quelqu’un à qui je tiens il y a moins d’une heure, depuis ce matin, hier, durant la semaine dernière… (comme servir un café à mon zhom, ne pas manger le dernier yaourt pour le laisser au gourmand, offrir le cadeau d’un sourire, laisser passer une dame devant soi, ne pas râler malgré l’envie qui nous démange…) ?

Une fois que cela noté, écrire en dessous de la même façon les questions 1,2,3 mais cette fois pour ce qui a été fait, par d’autres, dans ma direction (et toujours pareil, il y a une heure un jour une semaine un mois…) :

4) Qu’est ce que quelqu’un a fait pour le collectif et dont j’ai bénéficié ?

5) Qui m’a fait quelque chose répondant à un de mes besoins, en faisant quoi ?

6) Qui a fait quelque chose pour me faire plaisir, il a fait quoi ?

****************************
Relire la feuille remplie, avec au fond du cœur les quelques petites pistes d’analyses suivantes :

* * Si vous vous apercevez que vous avez fait énormément de choses pour les autres, peut être est-il temps de vous calmer un peu et de prendre du temps et de mettre votre énergie pour vous, si vous êtes trop généreux, il ne faut pas en vouloir aux autres, non ?

* *  Si vous voyez que les autres n’ont rien fait pour vous… Posez la question à vos proches, est ce que réellement ils n’ont rien fait pour vous on bien est-ce vous qui ne l’avez pas vu ?

* *  Si vous vous apercevez que rien ne semble avoir été fait pour vous faire plaisir, avant de le reprochez aux autres il faut objectivement se demander s’il est facile ou non de nous faire plaisir (et si on permet aux autres de savoir ce qui nous fait plaisir ou si ion se « contente » de faire des allusions (si féminines) que les autres sont sensés interpréter et comprendre juste).

Une fois ces réflexions menées :

Si la liste de ce que vous faites pour les autres et de ce que les autres font pour vous sont très disproportionnée il est temps d’agir !

Afficher votre feuille sur le frigo et demander à vos proches de remplir leur propre feuille et réunissez vous en famille pour comparer

Il est temps aussi de discuter en famille sur le rôle et la place de chacun. Est-ce que quelqu’un dans le groupe familial est l’esclave des autres ? Est-ce satisfaisant pour tous ? Quelqu’un veut-il que cela change ?

Comment mieux se répartir la gestion du collectif ? Comment viser à recevoir plus d’attention pour chacun ? Est-ce qu’en donnant plus on aurait pas la possibilité d’en recevoir plus ?

Est-ce qu’il faut continuer à donner au plus égoïste du groupe ou est-ce sont tour de faire des efforts pour les autres?

Est-ce que votre famille est réellement un lieu de partage équitable, apprenant à tout le respect des autres ou de la vie ou est-ce que chacun est d’accord pour que cela s’établisse en dictature exploitant les plus généreux ?

Et vous qui étiez prêt de Calimériser, qu’allez vous faire ? Devez vous plus donner ou moins ? Que décidez vous de faire pour que cela change ?

 

 

la Sérotonine

Tout d’abord je propose de partager ce que j’ai découvert sur la fibro. On m’avait dit que les fibros souffraient d’un manque de sérotonine. J’ai cherché à comprendre…

C’est quoi la sérotonine ?

La sérotonine, c’est un messager du cerveau… Elle voyage, donne son info puis est capturé par son émetteur et éliminer (dans les urines). La sérotonine joue un rôle très important dans la transmission des infos entre nos cellules nerveuses. Pour la fabriquer nous avons besoin d’un acide aminé (rare et indispensable). Il se trouve dans ce que nous mangeons c’est le Tryptophane. Il voyage dans le sang, et entre sans difficulté dans notre cerveau.

Elle agit comment ?

Son message influence l’activité des neurones en diminuant leur activité la plupart du temps. Elle « endort » les régions qu’elle visite, au contraire, les zones où elles ne circulent pas, sont pétillantes de vitalité.

Elle agit en calmant l’impulsivité, l’agressivité, l’état dépressif et l’envie de suicide et le ressentit de la douleur … Le manque de sérotonine a aussi un lien dans le comportement antisocial, dans l’anxiété (notamment lorsqu’un choix est à faire) et la faible résistance aux addiction (comme l’alcoolisme).

Que provoque la fibromyalgie ?

La fibromyalgie, si j’ai bien compris, fait que le cerveau stocke la sérotonine au lieu de la laisser en libre circulation. Comme elle est prisonnière de notre fibro, le manque se fait cruellement ressentir…

Imaginez que la sérotonine soit une enveloppe transportant un courrier important. En temps normal, elle va de l’émetteur au destinataire qui prend le message et retire l’enveloppe de la circulation, (quitte à la remettre dans le flot avec un autre message plus tard). La fibromyalgie agit comme une « fibrosecrétaire » négligente qui retirerait l’enveloppe de la circulation sans l’ouvrir ni lire le message qu’elle contient ! Elle rend donc inopérant le message… et provoque ainsi de nombreux troubles.

(Il n’y a pas que la sérotonine qui manque chez les fibro,… les catécholamines, sécrété par les reins et intervenant dans la fabrication de la sérotonine est aussi signalé comme « perturbé » chez les fibromyalgiques. Cela provoque donc aussi un manque de sérotonine. Il s’agit de l’adrénaline, la dopamine et la noradrénaline. Elles agissent sur le système neuro-vasculaire dans la régulation thermique et la gestion de l’urgence et du stress.).

A quoi sert concrètement la sérotonine ?

Si on ne fabrique pas assez de sérotonine, divers troubles apparaissent comme dans 1 cas sur trois une dépendance au sucré, et plus grave de l’irritabilité, de la dépression, des douleurs, des troubles du sommeil :

  • La sérotonine agit dans la contraction des vaisseaux sanguins, et sur la coagulation.

*Elle agit surtout en neuro-regulateur de notre système nerveux.

*Elle est impliquée dans le système digestif,  agissant sur les contractions abdominales.

Elle influence les comportements alimentaires et sexuels (vous avez entendu parler de troubles digestifs chez les fibros, de baisse de libido ? ah oui ?)

*Elle intervient dans les cycles du sommeil, notamment en augmentant la durée du sommeil lent. (Son absence provoque une insomnie total chez le chat)

  • Si on bloque la sérotonine, alors en cas d’hyperthermie devient incapable de réguler notre température.

*Elle joue un rôle dans l’anxiété, l’agressivité (qui semble se débrider lors des baisses de taux de sérotonine). Elle agit sur les états émotionnels, le contrôle moteur et… la douleur (en agissant directement sur le seuil de perception de la douleur).

  • Elle agirait aussi sur les reins, les glandes endocrines comme la tyroïde, et dans les réactions de type choc allergique et la migraine…

Ce qui aide à garder notre sérotonine libre et active :

Les antidépresseurs (de type ISRS ; SSRI) agissent en bloquant la capture de sérotonine par le cerveau. Ils obligent la « fibrosecrétaire » à garder le courrier en main jusqu’à ce qu’elle l’ai ouvert et vraiment lu. Ils rendent le message plus clair plus lisible. Cela réduit donc les troubles liés au manque de sérotonine. (à l’inverse un trop de sérotonine peut entraîner des troubles allant jusqu’au coma).

Etrange mais important un bon taux de sérotonine offre une bonne humeur… mais réciproquement la bonne humeur provoque aussi la l’augmentation du taux de sérotonine livre ! Cela veut dire… que plus le moral est mauvais… et plus c’est pire ! Ou, plus raisonnablement, plus je marche vers le « bien-être » plus il grandit…

La lumière du jour stoppe la capture de la sérotonine, alors vive le soleil !

La quantité de sérotonine libérée par le système nerveux augmente avec le mouvement, ce qui plaide en faveur d’une pratique d’activité sportive, plutôt que d’une sieste pour augmenter son taux de sérotonine !

(Ben oui mais quand on est fibro, on a mal par tout, on est épuisé alors faire du sport… bon ok, ceci dit, je comprends mieux pourquoi moins je bouge moins je peux bouger…) Autrement dit, un fibro qui va bien et qui bouge a plus de chance d’avoir assez de sérotonine libre pour pouvoir continuer à bouger… Haut les cœurs tous, bougeons de toutes nos forces, elles grandiront ! (Euh les fibro doivent aussi apprendre à s’écouter et à respecter les besoins de leur corps, alors on bouge mais raisonnablement ok ?)

L’alimentation peut jouer aussi un rôle sur le taux de sérotonine (mais c’est super technique que là… j’ai p’t'être pas tout compris) J’ai juste compris que les régimes hypocaloriques peuvent entraîner une baisse de la sérotonine… Certains aliments (comme les œufs, la noix de coco, le « petit lait »  le riz et du pain au blé complet, des haricots, des tomates, des aubergines, des avocats, des lentilles et des poissons gras (saumons, sardines, anchois, maquereau), des laitages, des bananes, des dattes, des noix, des prunes sont riches en matière) (rare et précieuse) participant à la création de sérotonine.

Les Oméga3 aident à la fabrication de la sérotonine (huile de colza, soja ou noix), tout comme les poissons gras). Ne pas manquer de Magnésium semble aussi être une bonne idée pour ne pas accentuer les symptômes de la fibro.  Le sucré augmente la production de sérotonine… ce qui fait que certains « se font du bien » et réduisent leur stress en mangeant des confiseries…

Comment sait-on si on manque de sérotonine ?

Médicalement, par un dosage dans le sang les urines ou le liquide cérébrospinal de la quantité de 5HIAA…Autrement… ben c’est simple si on a tous les symptôme du manque c’est qu’on est en manque !

 

Références et documentations à l’origine de ce texte :

http://www.lexpress.mu/display_arti…

http://www.medicalservices.be/news/…

http://www.lanutrition.fr/A-quoi-sert-la-s%C3%A9rotonine-a-2004-152.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9rotonine

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/vie-1/d/la-chimie-des-choix-corneliens_9403/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Inhibiteur_s%C3%A9lectif_de_la_recapture_de_la_s%C3%A9rotonine

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/serotonine-4233.html

http://www.carevox.fr/nutrition-regimes/Serotonine-l-antidepresseur-est-dans-l-assiette

http://www.aapel.org/bdp/BLserotonineFR.html

http://www.esculape.com/fmc/serotonine.html

http://www.sur-la-toile.com/article-1198-Depression-et-serotonine..html

http://www.universalis.fr/encyclopedie/serotonine/

 

lettre à la fibromyalgie -12 mai 2010

Aujourd’hui, 12 mai 2010, c’est la journée mondiale de la Fibromyalgie.

Mais qu’est-ce que la Fibromyalgie, me direz-vous?
Voila quelques informations

La fibromyalgie, aussi connue sous les noms de fibromyosite, spid et de fibrosite, est une maladie chronique courante caractérisée principalement par une douleur diffuse et continuelle de tout le corps, un mauvais sommeil et une fatigue excessive (épuisement anormal).

La majorité des personnes atteintes sont des femmes chez qui les premiers symptômes apparaissent entre 20 et 50 ans. Toutefois, les hommes, les adolescents(es) et les enfants peuvent également souffrir de fibromyalgie.

Quelles sont les causes de la fibromyalgie ?
Chez certaines personnes, la fibromyalgie se développe sans cause apparente. Chez d’autres, la maladie se manifeste suite à une expérience traumatique (accident, choc émotionnel, stress/surmenage, changements hormonaux, abus sexuel/physique durant l’enfance, maladie virale, etc. ).
À ce jour, la cause réelle de la fibromyalgie demeure inconnue. Des recherches se poursuivent actuellement afin d’identifier la ou les causes probables de ce syndrome.

Quels sont les symptômes des la fibromyalgie ?

La fibromyalgie se définie par une « collection » de symptômes et c’est la raison pour laquelle on parle d’un syndrome plutôt que d’une maladie clairement définie.

Les symptômes de la fibromyalgie peuvent varier d’une personne à l’autre et évoluer d’heure en heure ou d’une journée à l’autre.

Voici la liste des principaux symptômes :
* un sommeil non réparateur (sensation de fatigue au lever et raideurs matinales pouvant se prolonger en journée);
* troubles digestifs (spasmes de l’estomac, de l’intestin, constipation, diarrhée, etc.);
* maux de tête et migraines;
* symptômes augmentés en période de stress;
* douleurs amplifiées en raison de changements de température (humidité, froid et air climatisé);
* sensation d’enflure, d’engourdissement;
* douleurs amplifiées par un manque ou un excès d’activité physique;
* tendance à se sentir déprimé(e), anxieux(se) et triste;
* manque de concentration et pertes de mémoire; et
* fatigue et faiblesse musculaire.

Comment fait-t-on le diagnostic de la fibromyalgie ?

De plus, étant donné que les symptômes de la fibromyalgie se retrouvent également dans d’autres maladies (notamment dans le syndrome de la fatigue chronique et l’encéphalomyélite myalgique), c’est pourquoi le diagnostic est parfois difficile à établir.

L’histoire médicale et l’examen physique de la patiente sont essentiels avant de poser le diagnostic. Lorsque la possibilité d’autres maladies est éliminée, le diagnostic s’appui sur deux principaux symptômes :

* une douleur généralisée pendant plus de 3 mois (tant en haut qu’en bas de la taille, tant du côté gauche que du côté droit du corps de même que sur la face avant et arrière du corps);

ET

* une douleur ressentie par la pression à au moins 11 des 18 points sensibles Ces points sont rarement ressentis par la patiente comme étant douloureux jusqu’à ce qu’un médecin ou un rhumatologue, qui connaît la maladie, applique une légère pression à ces endroits à l’aide de son pouce ou d’un dolorimètre.

Cette maladie orpheline pourris la vie de milliers de personnes qui sont souvent incomprises, traitées de fainéantes, et j’en passe …

Alors faites passer ce message sur vos blogs afin de faire connaitre un peu mieux
cette saleté de maladie afin qu’on puisse enfin être reconnu comme personne malade !!!

Merci d’avance à vous toutes et tous.

(texte de Lila, merci à toi  http://fibromyalgie.xooit.com/index.php  )

Lettre à Sam

Petite réflexion sur l’intolérance…
quand je vois certaines personnes se sentir en danger
face à des personnes homosexuelles…
quand je les entends confondre homo et pédophile…
je me demande ce qu’il craignent, comment se fait le nœud dans leur tête !
les parents qui ne veulent plus voir un enfant de 15 ans
jouer avec leur fils lorsqu’ils apprennent que le copain est gay…
c’est très impressionnant non ? ou est le hic dans leur pensée ?

mon psy dirait que ces personnes sont terrorisées par leur propre homosexualité refoulée
que par incapacité d’assumer la part d’eux même qui est du sexe qu’ils ne sont pas
(oups pardon c’est pas très clair, mais pas facile à exprimer)
par peur que d’autres sentent qu’ils pourraient, eux aussi…
(alors que cela les dégoute profondément chez eux)
ils préfèrent rejeter totalement tous ce qui leur parle
de près ou de loin de cette sexualité qui les affolent

il ne faut pas oublier que
le dégout et le rejet absolu
naissent du désir…

je sais ce n’est pas simple à croire ni à comprendre
mais pourtant c’est sur ces bases là que se construit un être humain :

les bébés et jusque vers 6 ans adorent leur pipi/caca…
faut les voir se tordre de rire quand ils en parlent dans les cours de maternelles !
l’enfant durant son œdipe, est dingue fou d’affection pour le parent de l’autre sexe…
et pourtant nous grandissons tous en faisant la pirouette d’inverser le désir <==> dégout

les enfants finissent par admettre que leurs excréments « c’est sale »
les ados, parfois avec pleins d’agitations et de violence interne (parfois externalisée)
finissent par trouver un objet d’amour extérieur
Proposé à la plupart des ados un contact physique
très affectif avec les parents les fait fuir…
Combien d’entre-vous mesdames partagerait avec plaisir le lit de son papa ?
et pourtant enfant… quel rêve !
Et vous messieurs qui parmi vous peut dire
qu’il voudrait combler sa mère d’amour sans aucune limite
et sans ressentir aussitôt un frein naturel et évident ?

Bref… ce qui nous attire trop et qui n’est pas la norme sociale,
ce qui n’est pas, de plus, programmée comme nécessaire à la perpétuation de l’espèce
devient par l’éducation : refoulée,
la plupart du temps avec séreinité et sans souci
parfois c’est drôlement plus compliqué
de rejeter cette part de soit qu’on ne sait comment assumer
et cela construit par exemple ces supers matchos homophobes

un autre point aussi…
la différence est génératrice de peur et de rejet lorsqu’on assume pas bien ce qu’on est
par exemple certains immigrés italiens détestent les immigrés espagnols…
ou les certains africains de l’ouest détestent les magrébins… etc…
mal intégré, peu reconnu, n’étant pas rassurés dans leur place, insécurisés
ils rejettent et bavent sur tout ce qui vient rappeler leur propre fragilité
c’est souvent inconscient et très violent
non négociable, non réfléchi et pas discutable…

Si tu es différent de moi,
est-ce parce que c’est moi qui ne suis pas dans la norme ?
Impossible !!
Alors j’affirme très fort que ta différence est monstrueuse et intolérable
comme ça, je renforce mon alliance avec le grand groupe des normaux,
et je limite le risque d’être assimilé à un marginal et rejetté
je crée ma place et m’y ancre,
affirmant ma conformité en rejetant ceux qui ne le sont pas

bref… les « c*ns qui agressent les homo c’est souvent qu’ils ont peur…
peur d’eux même, peur de se faire rejeter
parce qu’il ne sont pas capable d’assumer ce qu’ils sont…

c’est terrifiant…
mais c’est pas la peine de leur dire
car cela ne ferait que renforcer leurs défenses
leur terreur, leur fragilité
on ne peut pas ouvrir une brèche dans la pensée de ces gens là
sinon leur personnalité toute entière pourrait voler en éclat
et se répandre comme une vague dévastatrice qu’ils ne sauraient plus contenir
ils sont trop fragile pour comprendre la diversité du monde
ce sont eux les faibles…

je ne les déteste pas,
ce sont justes des gens limités
infréquentable et à éviter…

Lettre à Sam dans Lettre à ne pas divagalamer bisou-1bb3 à Sam. 

Lettre aux Thanatonautes

Hum je ne sais pas ce qu’il y a après la vie

Je ne sais rien même de demain

Hier j’ai fais des trucs aussi…

J’ai un vague souvenir d’avant-hier

On m’a raconté qu’autrefois…

Ma seule certitude c’est que là maintenant je vis

J’ai des envies des besoins des désirs des projets….

Et des trucs moins marrant aussi des douleurs de la fatigue…

Mais sûr que je suis vivante avec pleins de choses que je peux faire…

Une petite histoire pour illustrer ce que je pense de l’après…

Lundi je me réveille

Je suis furieuse… j’ai une énorme sinusite, en plus de la fibro franchement c’est trop !

Je ferais ma vaisselle demain tant pis.

Mardi j’ai pas de chance mes règles sont là, avec la migraine en plus de la sinusite…

Impossible de pencher la tête sur l’évier dont l’eau de trempage commence à sentir le phoque pas rasé ! De toute façon le premier jour je voie tout en noir je déprime à mort et rien ne va, je me recouche on verra demain

Mercredi ouf je me sens mieux je vais me prendre un bon bain chaud

Mais avant la vaiselle… tiens mon homme l’a faite !! quel pied

Je me coule jusqu’à la salle de bain

J’allume l’eau… le robinet crachotte puis s’étrangle…

Tout l’immeuble en panne de chaudière plus d’eau chaude !

Bon… tant pis pas de bain alors !

Jeudi midi, je rentre des courses

J’ai acheté de la vaisselle en carton

Parce que sans eau chaude….

Et là je croise les dépanneurs de chaudière, l’eau est rétablie !

Grrr !  faut que j’aille bosser trop tard pour le bain….

Vendredi Jour de piscine,

J’appelle la copine qui m’accompagne

Elle est au lit avec la gastro… pfff tant pis

On ira la semaine prochaine

Il pleut de toute façon…

alors je s’rais quand même toute mouillée na !

j’aurais bien voulu pourtant…

Samedi jour de repos, rien de prévu

Je m’étire devant un café regardant les montagnes s’ensoleiller…

Téléphone c’est ma sœur, elle passe par ici dans une demie heure

Bran le bas de combat !

Rony passe l’aspirateur s’il te plais

et toi Lucy range ta chambre

et moi je m’occupe du reste…

Elle arrive avec ces 17 gosses au secours

Drin c’est eux

Mais en fait non, elle vient juste chercher ma puce

pour l’emmener avec ces galopins à l’aquarium qui vient d’ouvrir pas loin… Ouf…

Tiens c’est chouette du coup l’appart est nickel…

Pour iren … eunh non pas du tout !

juste pour moi …  chic

Dimanche vient de naître …

Que se passera-t-il aujourd’hui ?

Je ne sais pas… qu’importe… je vais vivre chaque seconde

J’ignore l’avenir vois tu !

La différence entre avant la fibro et maintenant

c’est qu’avant je croyais pouvoir faire des projets et les tenir

aujourd’hui je laisse venir la vie dont je peux me saisir et je croque ce que je peux

je n’aime pas la sinusite avec la fibro, mais c’est plus gérable qu’avec la migraine en plus…

il y a pleins de choses que je ne peux plus faire

mais plus encore de choses que je peux encore faire

je n’aime pas vivre au ralentis

mais j’aime vivre …

la fibro à changer ma vision de l’avenir

je n’attends pas pour vivre ni demain ni après ma mort

je verrais bien le moment venu

je ferais de mon mieux avec mes moyens de l’instant

je voudrais que les Thanatonautes de Werber existent

si c’est le cas … tant mieux

12345...27

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Merci à vos yeux…

Merci à vous qui êtes passé par là ... Je n'aurais pas imaginé un jour j'en serais aussi contente ! Je suis ravie de partager mon besoin de parler avec vous, Mon plaisir grandit si vous y puisez quelque chose... quelque chose pour vous... même si ce n'est pas vraiment moi non, pas tout à fait de moi que vous le prenez, puisque entre vous et moi il y a notre émoi Merci à vous tous

Illustrations

[center][url=http://fibromyalgie.xooit.com][img]http://img14.imageshack.us/img14/5864/banniereforum131fec9.gif[/img] Fibro'Forum : le forum de la fibromyalgie et du SFC[/url][/center]

me répondre…

Parfois ce fichu blog débloque, il refuse qu'on lui parle, il est caractériel... on me dis j'ai pas pu poster... et j'ai aucune explication qui me permette de comprendre pourquoi... alors voilà pour contourner les blocages parano de Môssieurs blog vous pouvez me contacter par mail... na ! Si vous n'arriver pas à poster un commentaire vous pouvez me l'envoyer par mail à l'adresse suivante : lantinaze@free.fr Merci à vous et que vos nuits soient douces

Ludmilla

Noctule

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
août 2017
L Ma Me J V S D
« avr    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

François Claude-Félix |
Les chemins du Jazz |
Globe trottinage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Shok Nar's Cave
| Juste pour dire
| Au delà de la raison